À quel âge peut-on donner des croquettes à un chaton ?

À quel âge peut-on donner des croquettes à un chaton ?

Alimentation du chaton : croquettes ou lait maternel, cela dépend de son âge.

Les premiers pas : le lait maternel, indispensable au développement du chaton

Pendant les premières semaines, le chaton est entièrement dépendant de sa mère, c’est elle qui va s’occuper intégralement de l’alimentation du chaton. Il serait dangereux de donner des croquettes au chaton à cet âge, d’ailleurs il serait tout simplement incapable de les manger. Lorsqu’il naît, ses paupières sont closes. Elles ne s’ouvriront qu’au bout de sept à dix jours. Pendant cette période, le chaton passe 95% de son temps à dormir et occupe les périodes d’éveil à se nourrir. Mais ses paupières étant fermées, comment fait-il pour repérer les mamelles de sa mère ? Que mange le chaton ? La nature est bien faite, puisque le chaton est capable de détecter la chaleur de la chatte et l’odeur dégagée par les mamelles. Et une fois qu’il a choisi sa mamelle, le chaton ne changera bien souvent plus de place pour la tétée.

Le lait est indispensable pour la survie du chaton. Le colostrum produit par la mère quelques heures après la naissance confère une véritable protection immunitaire à sa portée et constitue la meilleure alimentation pour chaton. L’allaitement, en plus d’assurer une nourriture pour chaton totalement adaptée à ses besoins, permet aussi la mise en place de comportements tactiles visant à apaiser le tout petit chaton. Il est par ailleurs encore incapable d’ingérer une alimentation solide, alors oubliez les croquettes, ce n’est pas une alimentation adaptée à un chaton de moins d’un mois ! En effet, il possède uniquement le réflexe de succion et non de mastication, ses dents étant encore absentes c’est pourquoi les croquettes ne sont pas compatibles avec chaton à cet âge. Pour préserver ce réflexe dont dépend la capacité d’alimentation du chaton, il est essentiel de garantir une température rectale supérieure à 32 degrés. Attention donc chez les chatons orphelins : l’éleveur ou le propriétaire devra se substituer à la mère en le réchauffant, mais aussi en le stimulant pour favoriser les prises alimentaires. 

TOUS NOS PRODUITS POUR CHATON

NOS PRODUITS POUR CHATON

VOIR LES PRODUITS

Les évolutions physiologiques : développement de l’intérêt du chaton pour les croquettes avec l’âge.

À la naissance et jusqu’au sevrage du chaton, sa nourriture est seulement composée de lait maternel. Il n’est pas capable de se nourrir autrement. Il peut digérer le lactose (sucre du lait) grâce à une enzyme nommée “lactase”. À partir de ses 3 ou 4 semaines, les capacités digestives du chaton évoluent : la lactase perd de son efficacité. Phénomène qui va avoir un véritable impact sur le changement d’alimentation du chaton. 

Au même moment, la production d’une autre enzyme augmente : l’amylase. Elle lui permettra de digérer l’amidon, notamment contenu dans les croquettes et ainsi lui permettre de consommer une nourriture pour chaton dite sèche. C’est cette modification qui va déterminer l’étape du sevrage chez le chaton. Prudence tout de même ! Jusqu’à l’âge de 3 mois, le risque de diarrhée provoquée par une maldigestion reste très présent. Chez les très jeunes chatons, les diarrhées peuvent causer de nombreux dégâts : déshydratation mortelle ou retard de croissance. 

En plus de ces évolutions physiologiques, le comportement de la chatte se modifie également : elle sort du nid plus souvent et n’accorde plus que 20% des son temps à sa portée. Ces changements et l’espacement des tétées vont impacter eux aussi l’alimentation du chaton. Pour que cette étape se passe au mieux, il est préférable de proposer une autre nourriture pour chaton en plus du lait maternel dès la 3ème et 4ème semaine. On parle “d’aliment de sevrage”, il va alors devenir la principale source d’approvisionnement énergétique pour la croissance du chaton et entraîner le sevrage de votre chat. Plus les chatons sont familiarisés tôt avec ce type d'alimentation pour chat, plus la transition se fera aisément, accélérant ainsi la croissance et le sevrage du chaton.

VOUS CHERCHEZ LA RECETTE IDÉALE POUR VOTRE CHAT ?

FAITES LE DIAGNOSTIC

Le sevrage : quelles croquettes choisir pour les chatons en bas âge ?

Les besoins nutritionnels du chaton : des croquettes adaptées à son jeune âge.

Que mange un chaton à un mois ? Les exigences nutritionnelles et les besoins en nourriture du tout jeune chaton sont très similaires à ceux de la chatte allaitante. C’est pourquoi vous pouvez leur donner la même alimentation pour chaton. Pendant le sevrage, le chaton a besoin d’une nourriture pour chaton avec une forte teneur en énergie, un apport protéique de qualité élevé, riche en minéraux (calcium) et en vitamines. 

Encourager le chaton à manger des croquettes adaptées à son âge et ses besoins.

Même pendant l’allaitement, et cela dès ses quatre premières semaines, le chaton s’intéresse à ce que mange sa mère, c’est ce qu’on appelle “le phénomène d’imitation”. Si au départ la consommation de l’aliment reste minime, le chaton va peu à peu se tourner vers le solide pour consommer une nourriture pour chaton, permettant ainsi de soulager la chatte. Pour aider votre chaton à devenir un chat sevré, l’aliment doit être suffisamment appétent pour le chaton, vous pouvez le mélanger à l’eau par exemple. N’oubliez pas l’aspect compétitif au sein de la portée : pour éviter que les chatons se gênent, choisissez une grande gamelle et laissez l’alimentation pour chaton en libre service et à volonté. Ils mangeront ainsi tous ensemble, et les plus téméraires stimuleront aussi les plus hésitants à délaisser leur tétine et à se familiariser avec cette nouvelle nourriture pour chaton. Enfin, si vous optez pour des croquettes, leur taille doit être suffisamment petite pour faciliter la préhension et la prise alimentaire. Vous pouvez également associer différents types d’aliments :  croquettes, nourritures humides, différents types d’alimentation pour chaton âgé d’un mois afin de varier les plaisirs.

Le sevrage alimentaire réussie : le chaton doit consommer exclusivement des croquettes à l’âge de 7 semaines.

On vous prévient : le choix de l’alimentation de sevrage chez le chaton est déterminant ! Elle orientera et fixera les préférences futures du chat sevré en matière d’alimentation. L’aliment de sevrage est d’ailleurs souvent la nourriture préférée du chaton jusqu’à l’âge de 4 à 5 mois. Alors profitez de la présence de la chatte pour lui faire goûter de nouveaux aliments et différents types d’alimentation pour chaton. En effet, on a observé qu’un chaton acceptait la nouveauté plus facilement en présence de sa mère, en quelques heures seulement, alors qu’un chaton isolé pouvait refuser d’y toucher pendant plusieurs jours. En éveillant ses goûts dès le plus jeune âge, votre chat sevré aura moins de risque d’être difficile à l’âge adulte ou de se montrer méfiants lorsque vous changerez sa nourriture (on parle de néophobie). 

Le sevrage du chaton est une étape cruciale qui peut générer du stress. Le sevrage du chat doit se dérouler progressivement depuis les 4 à 5 semaines du chaton jusqu’à ses 7 semaines, où il sera alors totalement autonome en matière d’alimentation. On dit alors d’un chat qu’il est sevré. En effet, si le sevrage du chat dure trop longtemps, il pourrait mettre la chatte en difficulté en l’empêchant de reconstituer ses réserves et de récupérer totalement.