voir plus d'articles

Toilettage du chien : pourquoi, pour qui et à quelle fréquence ?

DATE
CATÉGORIE

L’étape du toilettage…c’est un moment parfois autant redouté par le maître que par le chien : peur de mal faire, ou de blesser son chien, de ne pas savoir comment réagir face à un chien peu coopératif… Pourtant, le toilettage est un moment nécessaire car il permet de prendre soin de l’hygiène de son compagnon à quatre pattes, mais aussi de favoriser son bien-être. Découvrez nos conseils pour devenir un as du toilettage canin ! 

 Toiletter son chien

Tout savoir sur le toilettage canin

Le toilettage canin peut se faire grâce à l’aide d’un professionnel, en salon par exemple, ou directement chez vous, si vous avez un chien qui n’exige pas un entretien particulier. 

  • L’importance du toilettage pour chien 

Le toilettage canin est souvent mal vu ou associé à une lubie des propriétaires trop gagas de leur chien. Pourtant, c’est un acte absolument indispensable pour préserver l’hygiène de votre chien et lutter contre les mauvaises odeurs et les parasites.

Le toilettage participe également au bien-être du chien. En effet : 

-des poils trop longs qui retombent sur les yeux pourraient diminuer sa vue, 

-un pelage trop fourni peut empêcher la peau de respirer  

-des nœuds trop nombreux peuvent être douloureux et tirer sur sa peau.

Enfin, le toilettage est aussi le moment idéal pour contrôler toutes les parties du corps de votre chien. 

-Est-ce que ses oreilles sont sales ?

-Faut-il nettoyer ses yeux ? 

-Est-ce que ses coussinets sont abîmés ? 

-Ses grilles sont-elles trop longues ?

-Est-ce qu’il a des plaies ? 

Le toilettage permet aussi de renforcer le lien de confiance avec votre chien : c’est un moment où vous prenez soin de lui et de son bien-être.

  • Quand faire appel à un toiletteur : les races de chien concernées

Certaines races de chien exigent plus d’entretien (tonte, épilation, coupe aux ciseaux…) que d’autres et doivent être confiées à un toiletteur c’est le cas : 

-Des races à poils longs comme le Lévrier Afghan, le Lhassa Apso, le Shih Tzu, le Colley.

-Des races au poil dense, raide et dur comme l’Airedale Terrier qui a besoin d’une épilation, une opération assez délicate. C’est aussi le cas du Fox Terrier à poil dur, du Lakeland Terrier, du Welsh terrier et du Schnauzer. L’épilation consiste simplement à enlever le sous-poil mort, c’est une opération qui n’est absolument pas douloureuse. 

-Les races à poils frisés comme le Caniche ou le Bichon frisé.  

-Les races à poils ondulés comme le Cocker Américain ou le Cocker Spaniel. 

  • Le toilettage canin : à quelle fréquence ? 

La fréquence de toilettage dépend de la longueur du poil et de la présence ou non d’un sous poil. Pour les races de chien qui ont besoin d’être tondues ou épilées, la fréquence de toilettage est de 3 mois maximum. Pour les coupes aux ciseaux, un toilettage tous les deux mois maximum est conseillé. Enfin, si vous avez un chien à poil court ou mi-long, il suffit de vous rendre chez votre toiletteur pendant les périodes de mue : il y en a deux par an. Si votre chien participe à des concours de beauté, il devra être plus régulièrement toiletté.     

  • Le prix d’un toilettage pour chien 

Le prix d’un toiletteur pour chien dépend de plusieurs facteurs : 

-La localisation géographique

-En salon, en camion ou à domicile

-La taille et la race de votre chien

-Le type de prestation (bain, coupe, tonte, épilation…)

Le budget peut donc varier de 20 à 150€ environ. 

Nos conseils pour toiletter son chien à domicile

La toilette canine à domicile présente de nombreux avantages. Votre chien est plus à l'aise et en confiance dans un environnement familier, ce qui peut réduire son niveau de stress.

Le toilettage à domicile nécessite une manipulation douce et sûre pour éviter les blessures. Assurez-vous de tenir fermement votre chien, tout en restant doux et rassurant. Si vous utilisez des ciseaux ou une tondeuse, faites attention à ne pas couper la peau de votre chien. En cas d'agitation ou d'anxiété de la part de votre chien, faites une pause pour le calmer. Le meilleur moyen pour que le toilettage se passe bien, c’est d’habituer son chien à être manipulé dès qu’il est chiot. Plus vous commencerez tôt, plus il sera coopératif une fois adulte. Commencez par un brossage régulier de 5 à 10 minutes pas plus, mouillez votre chiot sans le brusquer (d’abord les pattes, puis le corps, évitez les yeux et les oreilles), puis touchez délicatement ses oreilles, ses coussinets…Toutes ces étapes deviendront très vite une routine pour votre chiot ! 

  • Toilettage canin : bien s’équiper

Si vous souhaitez toiletter votre chien vous-même, il est nécessaire de bien s’équiper.

-Une brosse et un peigne pour chien. Certaines races demandent peu d’entretien, un brossage hebdomadaire suffira pour démêler les nœuds et conserver la brillance du poil. Cependant, d’autres races de chien doivent être brossées plus régulièrement, c’est le cas des races à poils longs par exemple. 

-Un shampoing spécial pour chien : avec un PH adapté

-Un spray démêlant, notamment pour les chiens aux poils fins comme le Yorkshire.

-Une paire de ciseaux à bouts ronds pour couper les nœuds en surface. 

-Du sérum physiologique et des compresses pour nettoyer les yeux et les oreilles si nécessaire. 

-Un coupe-griffes pour chien. Cette étape peut être très délicate. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, demandez l’aide de votre vétérinaire ou d’un toiletteur. 

-Une brosse à dent pour chien : l'entretien dentaire des chiens est important pour une hygiène bucco-dentaire optimale. Plus d'informations dans cet article.

Après le toilettage, n’hésitez pas à hydrater la peau de votre chien avec un baume apaisant.

  • Toilettage canin : les étapes

-Commencez tout d’abord par brosser le poil de votre chien, puis retirez les nœuds à l’aide des ciseaux. 

-Passez ensuite à l’étape du bain : mouillez-le avec de l’eau tiède, savonnez-le poil de votre chien en évitant les oreilles et les yeux, rincez-le, puis séchez-le avec une serviette. Certains chiens tolèrent le séchage au sèche-cheveux, si ce n’est pas le cas ne forcez pas votre chien. 

-Une fois son pelage sec, taillez son poil s’il a trop poussé. Allez-y doucement : commencez par le cou, les épaules, puis les flancs, le dos et terminez par les pattes de votre animal de compagnie. C’est une zone délicate, alors prenez votre temps. 

Pour que le toilettage se passe bien, pensez à faire des pauses pour ne pas stresser votre chien. Vous pouvez aussi lui parler et l’encourager. Enfin récompensez-le une fois le toilettage terminé avec une friandise pour chien

Pendant la toilette, soyez attentif aux signes d'inconfort ou de problèmes de peau chez votre chien. Cela peut inclure des irritations cutanées, des petits boutons ou des rougeurs dues à des démangeaisons excessives. Si vous observez l'un de ces problèmes, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour un traitement approprié.

Pour savoir si le pelage de votre chien exige un entretien particulier, consultez notre guide des races de chien.

NOS RECETTES BEAU PELAGE

Retour

0 commentaires

Laissez un commentaire