voir plus d'articles

Tout ce qu’il faut savoir sur la chienne en chaleur et la période de fertilité

DATE
CATÉGORIE

La période de fertilité chez la chienne, que l’on appelle aussi “chaleurs”, désigne le moment où la femelle est réceptive à un accouplement avec le mâle. Cette fenêtre de fertilité possède une durée bien précise et se manifeste bien souvent par des modifications hormonales, physiques et comportementales. Dans cet article, nous vous expliquerons comment repérer les chaleurs du chien et comment gérer cette période délicate. Enfin, nous vous aiderons à déterminer quel est le meilleur moment pour déclencher une saillie si vous souhaitez avoir une portée de chiots.

la chienne en chaleur

Le cycle sexuel de la chienne

Le règne animal est bien fait : chaque espèce est régie par des règles différentes en matière de cycle sexuel et de reproduction. Intéressons-nous à la période de fertilité chez la chienne. Que signifie “chienne en chaleur”. Les chaleurs de la chienne indiquent tout simplement qu’elle est sur le point d’ovuler et qu’elle peut donc être saillie par le chien pour être fécondée. 

  • Vers quel âge les chaleurs apparaissent-elles chez la chienne ? 

La chienne devient pubère, c'est-à-dire “mature sexuellement” entre 6 et 24 mois. L’arrivée des premières chaleurs dépend de la taille et de la race du chien. Chez les petites races ou les races naines, elles apparaissent très tôt, entre 5 et 6 mois. Chez les races moyennes, c’est autour de 6 - 8 mois, plus tard entre 12 et 15 mois chez les races de grande taille et seulement entre 18 et 24 mois chez les très grandes races de chienne. Pour en savoir plus, consultez notre guide des races de chien. 

Dans certains cas, les premiers signes peuvent être très discrets, on parle alors de “chaleurs silencieuses”. 

  • Combien de temps durent les chaleurs chez les chiennes ? 

De manière générale, la durée des chaleurs chez la chienne est de trois semaines environ. Cependant la périodicité des chaleurs peut varier en fonction de plusieurs facteurs : la race, la génétique, les saisons, la présence d’autres chiennes et la prise de certains médicaments. On dit que les chaleurs de la chienne se produisent tous les 4 à 13 mois, avec une moyenne de 7 mois. 

Ainsi, certaines races de chien comme le berger allemand ou le Rottweiler ont leurs chaleurs tous les 4 à 5 mois, tandis que le Basenji ou le chien nu du Mexique ont leurs chaleurs seulement une fois par an. Même si les chiennes peuvent entrer en chaleur toute l’année, on remarque une augmentation au printemps. Le plus important ? La régularité des chaleurs. Si vous remarquez des variations importantes chez votre chienne, consultez votre vétérinaire.

Sachez que la ménopause n’existe pas chez la chienne, ce qui signifie qu’elle aura des chaleurs toute sa vie. 

  • Quelles sont les manifestations physiologiques et comportementales d’une chienne en chaleur ? 

Lorsque la chienne est en chaleur, plusieurs changements physiologiques apparaissent : 

-Des pertes de sang dont la quantité varie d’une chienne à l’autre

-Un gonflement de la vulve

-Une odeur différente dû à un changement hormonal qui va attirer les mâles.

Pendant la seconde phase du cycle, les pertes seront moins abondantes et plus claires, la taille de la vulve va diminuer. Le comportement de la chienne évolue également : si elle refusait les saillies en première partie de cycle, elle se montrera désormais plus disposée à un accouplement. 

On peut également observer des changements de comportement chez la chienne. Elle peut : 

-se montrer plus câline 

-demander plus d’attention à son maître

-avoir une perte d’appétit

-se montrer plus apathique

-être plus agressive avec les autres chiens, notamment pendant la première période du cycle où elle refuse l'accouplement. 

  • Ma chienne est en chaleur, que faire ? 

Si votre chienne est en chaleur, vous pouvez lui acheter des culottes hygiéniques ou des couches à usage unique. Celles-ci peuvent s’adapter au gabarit de votre chienne. Cet accessoire vous permettra d’éviter quelques désagréments comme des tâches de sang ou des pertes vaginales sur le tapis ou dans son panier. Côté alimentation, ne changez rien et conservez ses croquettes chien habituelles. Il faudra penser à changer de recette uniquement si votre chienne attend des petits. En effet, une chienne gestante doit consommer une alimentation plus riche. 

Pour éviter les rencontres inopportunes, nous vous recommandons de promener votre chienne en laisse lorsqu’elle a ses chaleurs. 

Enfin, si vous ne souhaitez pas faire reproduire votre chienne, vous pouvez décaler ses chaleurs en lui donnant un traitement contraceptif sous forme d'injections d’hormones ou via une pilule. Ces méthodes sont très contraignantes et doivent tout de même faire mesure d’exception. Si vous ne souhaitez pas que votre chienne ait des petits, optez pour la stérilisation. Il s’agit d’une méthode chirurgicale définitive qui permettra de supprimer les chaleurs de la chienne. Il est conseillé de la réaliser avant les premières chaleurs de la chienne, autour de 5 mois. Plus elle intervient tôt, plus elle diminuera le risque de tumeurs mammaires ou de l’appareil génital, de lactations nerveuses et d’infections de l’utérus.

La stérilisation est un acte bénin, cependant il provoque de profondes modifications chez la chienne. Ses besoins diminuent, tandis que sa faim augmente. Pour éviter la prise de poids, nous vous conseillons de passer à une alimentation spécifique comme les croquettes pour chien stérilisé. Moins caloriques et plus riches en fibres, elles aideront votre chienne à se maintenir à son poids de forme. Retrouvez plus d'informations sur la stérilisation du chien dans cet article.

  • Est-ce que ma chienne a mal durant ses chaleurs ?

En général, non, les chiennes n'ont pas mal durant leurs chaleurs. Les chaleurs sont un processus naturel qui se déroule sans douleur pour la plupart des chiennes. Cependant, il est possible que certaines chiennes ressentent une certaine gêne ou inconfort, notamment pendant la phase d'ovulation. La perception de la douleur pendant les chaleurs peut varier d'une chienne à l'autre. Les symptômes de douleur possibles pendant les chaleurs d'une chienne sont associés à :

  • Une vulve enflée et douloureuse
  • Des pertes de sang abondantes
  • De la fièvre
  • De la fatigue

Le gonflement de la vulve peut provoquer une légère sensibilité chez certaines chiennes. Certaines chiennes peuvent se lécher excessivement la région génitale pendant les chaleurs pour soulager l'inconfort. Bien que ces symptômes puissent indiquer un certain niveau d'inconfort, il est important de noter que la plupart des chiennes traversent leurs chaleurs sans ressentir de douleur intense. Cependant, si votre chienne semble particulièrement mal à l'aise, présente des signes de douleur aigüe, ou si vous avez des préoccupations, il est recommandé de consulter un vétérinaire en urgence.

  • Comment aider ma chienne à traverser ses périodes de chaleurs de manière plus sereine ? 

La période de chaleur peut être délicate à gérer pour une chienne et peut demander une attention particulière de la part du propriétaire. Pour aider votre chienne à traverser ses chaleurs de manière plus confortable, vous pouvez lui donner plus d’affection et lui faire des câlins pour la réconforter. Vous devez aussi lui offrir un endroit calme et douillet dans la maison pour qu’elle puisse se retirer et s’isoler si besoin. Par exemple, placez son panier dans une pièce  à l'abri de l'agitation familiale, avec un coussin pour qu’elle puisse se reposer. Un coin tranquille avec un accès à ses croquettes et à l’eau propre et fraîche. L'hydratation est essentielle durant les chaleurs. Si vous remarquez des changements significatifs dans le comportement de votre chienne ou si ses symptômes semblent excessifs, consultez votre vétérinaire. Il pourra fournir des conseils adaptés à sa situation. Si la chienne est jeune et vit ses premières chaleurs, proposez-lui des jouets et des activités mentales pour la divertir et la distraire pendant cette période particulière. Cela peut contribuer à réduire son niveau de stress et à canaliser son agitation. Si votre chienne présente des symptômes d'irritabilité ou d'agressivité, évitez de la brusquer ou de la gronder. Enfin, vous pouvez utiliser des produits apaisants comme des phéromones, des compléments alimentaires ou des huiles essentielles pour réduire l’anxiété de la chienne et l’apaiser.

En mettant en œuvre ces conseils, vous pouvez contribuer à rendre la période de chaleur de votre chienne plus confortable et plus gérable, tant pour elle que pour vous en tant que propriétaire. Cela permettra de limiter les situation de stress qui pourraient aggraver les symptômes des chaleurs chez la chienne. 

Comment se déroule la reproduction chez le chien ?

La saillie ne peut pas se dérouler à n’importe quel moment. Elle doit être programmée en fonction des chaleurs de la chienne pour espérer une fécondation, une gestation, puis une mise bas.

  • Comment bien préparer la saillie d’un chien ? 

Comme mentionné plus haut, les chaleurs de la chienne durent environ 3 semaines. Cependant, la chienne n’est vraiment fertile que pendant 48h. C’est d’ailleurs souvent pendant cette période qu’elle accepte les saillies, mais il existe des exceptions. 

Pour favoriser l’accouplement, il est recommandé de programmer la saillie entre le 12ème et le 14ème jour des chaleurs de la chienne. Pour vous aider à réunir le mâle et la femelle au bon moment, vous pouvez demander de l’aide à votre vétérinaire. Il réalisera des frottis ou des prises de sang chez la chienne.  

Il est souvent recommandé de prévoir la saillie là où vit le mâle. La saillie se déroule en trois phases : 

-La parade ou comportement précopulatoire. 

-L’accouplement : le chien chevauche la femelle et la pénètre

-La phase postcopulatoire qui dure généralement une vingtaine de minutes : le mâle et la femelle sont croupe contre croupe et restent ainsi connectés pendant plusieurs minutes. Le pénis du mâle est toujours en place, c’est “l’ancrage”. C’est ce qui va permettre la fécondation. Ne les séparez sous aucun prétexte, vous pourriez les blesser. 

Si la saillie ne fonctionne pas, il est possible de réaliser une insémination artificielle. Le taux de réussite est très élevé et permet d’éviter les blessures pendant la saillie. Les frais sont à la charge du propriétaire de la chienne. 

  • Quel est le prix d’une saillie d’un chien ? 

Généralement, les coûts liés à la saillie sont pris en charge par le propriétaire de la chienne car il pourra garder la majorité de la portée. On estime que si le prix de la saillie n’est pas fixé, le propriétaire du mâle peut choisir un chiot de la portée.

Le prix d’une saillie varie en fonction de plusieurs facteurs. Il faut compter un budget entre 300 et 600€, parfois plus, jusqu’à 1500€ si l’un des parents est inscrit au LOF ou a gagné des expositions.

  • Quelle est la durée de gestation chez la chienne ? 

La durée de gestation chez la chienne dure entre 57 et 70 jours après la saillie. Vous pouvez réaliser une échographie chez votre vétérinaire pour déterminer la date du terme. 

  • Qu'est-ce qu'une grossesse nerveuse chez la chienne ?

La grossesse nerveuse, également appelée pseudo-gestation, lactation nerveuse ou lactation de pseudo-gestation, est un phénomène hormonal qui touche environ 50 % des chiennes non stérilisées. Elle se manifeste environ 6 à 10 semaines après la fin des chaleurs. La grossesse nerveuse est causée par une chute du niveau de progestérone, une hormone qui joue un rôle important dans la reproduction. Cette chute fait croire au corps de la chienne qu'elle est enceinte, ce qui entraîne une augmentation du taux de prolactine, hormone qui stimule la production de lait. Les symptômes de la grossesse nerveuse chez la chienne sont :

  • Un gonflement des mamelles et une production de lait
  • Un comportement maternel, notamment le fait de creuser un nid, de s'occuper de jouets ou de petits animaux 
  • Une irritabilité ou une agressivité
  • Une perte d'appétit
  • de la fatigue

La grossesse nerveuse est généralement bénigne et disparaît d'elle-même en quelques semaines. Cependant, dans certains cas, elle peut entraîner des complications, notamment :

  • Une mastite, une infection des mamelles
  • Une mammite, une infection des glandes mammaires
  • Un pyomètre, une infection de l'utérus

Si votre chienne présente des symptômes de grossesse nerveuse, il est important de consulter un vétérinaire. Le vétérinaire pourra confirmer le diagnostic et, si nécessaire, prescrire un traitement pour soulager les symptômes et prévenir les complications. La meilleure façon d'éviter les grossesses nerveuses est de stériliser votre chienne. La stérilisation est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer les ovaires et l'utérus de la chienne. Elle permet d'éviter les chaleurs et les grossesses non désirées.

NOS BEST-SELLERS POUR CHIEN

Retour