Retour au journal

Le chien et l’enfant : tout savoir

DATE
CATÉGORIE

Les bénéfices du chien sur l’enfant ne sont plus à prouver : développer son éveil et son assurance, le responsabiliser ou améliorer sa santé…Pourtant, le lien qui les unit peut être spontané ou résulter d’un apprentissage mutuel. Découvrez tous nos conseils pour obtenir une bonne cohabitation entre l’enfant et le chien. On vous explique également comment présenter un bébé à un chien et les aider à s’apprivoiser. 

le chien et l'enfant bienfaits et bénéfices

Les conseils pour une bonne cohabitation chien et enfant

L’arrivée d’un chien lorsque l’on a déjà un enfant ou l’inverse peut être un vrai chamboulement pour la famille. Chacun doit trouver sa place et apprivoiser l’autre. Découvrez nos conseils pour une cohabitation réussie.

  • Éduquer le chien à l’enfant

Si vous avez eu un chien avant d’avoir un enfant, il est nécessaire de l’y habituer. S’il a été correctement sociabilisé, votre chien devrait déjà avoir été en contact avec des enfants de tout âge. Cependant, croiser un enfant et cohabiter avec n’a rien avoir. 

Pour le chien, un enfant ce sont : 

-des odeurs bien plus fortes que celles de l’adulte

-une gestuelle différente et parfois imprévisible

-du bruit ou des cris qui peuvent le surprendre ou lui faire peur

Cela peut faire beaucoup pour votre compagnon à quatre pattes, il est donc nécessaire de l’accompagner dans ce nouvel apprentissage. Soyez toujours présent, rassurez-le, encouragez-le et soyez patient. Pour que votre chien ne se sente pas submergé ou acculé, il est indispensable de lui offrir un lieu de retraite pour qu’il puisse être tranquille et au calme.

Votre chien doit apprendre qu’il ne doit pas sauter sur l’enfant, se montrer trop brusque avec lui, lui lécher le visage (surtout chez les tout petits) ou lui donner des coups de pattes. 

Pour l’aider à acquérir ces nouvelles habitudes, utilisez le renforcement positif, récompensez-le avec des caresses ou des friandises pour chien dès qu’il se comporte bien.  

  • Etablir les limites

Le chien n’est pas le seul à devoir être éduqué ! Si vous avez un enfant et que vous souhaitez adopter un chien, il est nécessaire de donner tout de suite des limites à votre enfant pour que la cohabitation se déroule sans encombre.

Première chose : un animal de compagnie n’est pas un jouet. L’enfant ne doit pas :

-poursuivre le chien, 

-lui tirer la queue, les oreilles ou les poils 

-le caresser à des endroits désagréables pour le chien ou le forcer quand il n’en a pas envie

-l’embêter quand il mange ou qu’il dort

Il est important que l’enfant traite le chien avec respect et qu’il se montre délicat avec lui. 

  • Surveiller les signes de stress chez le chien

Les chiens n’ont pas la parole, mais leurs attitudes et leurs corps expriment beaucoup de choses ! Alors observez-le, apprenez à lire les signes et expliquez-les à votre enfant. Si votre chien montre des signes de détresse : léchage excessif, aboiements, grognements, perte d’appétit, problèmes de propreté ou signes d’agressivité…il est bon d’intervenir et de le rassurer. Il manque peut-être d’attention ou d’exercice, il a besoin de calme. Il est essentiel d'enseigner aux enfants comment interagir en toute sécurité avec les chiens, de superviser toutes les interactions entre chiens et enfants, et d'éduquer les propriétaires de chiens sur la socialisation et la gestion du comportement canin.

  • Accorder suffisamment d’attention et d’exercice à son chien

Pour que la cohabitation chien-enfant se déroule bien, il est indispensable de continuer à répondre aux besoins du chien. Sortez-le, faites-le se dépenser, jouez avec lui : il a besoin de canaliser son énergie pour conserver son équilibre à la maison. Enfin, continuez à partager des moments avec lui pour qu’il comprenne qu’il n’a pas été remplacé.

  • Ne jamais laisser le chien et l’enfant sans surveillance

Votre chien aura beau avoir la plus belle complicité avec votre enfant, ne les laissez jamais seul et sans surveillance. Un animal reste imprévisible, tout comme un enfant, surtout en bas-âge. 

Les bienfaits d’un chien pour l’enfant

Il a été démontré qu’avoir un chien apportait de nombreux bienfaits à l’enfant. Grandir avec un animal de compagnie participe à son développement et permet d’acquérir des valeurs telles que l’empathie, le respect des autres et la tolérance.

  • Responsabiliser l’enfant

Grandir avec un chien ce n’est pas seulement avoir un compagnon de jeu, un meilleur ami ou un acolyte de bêtise, c’est aussi lui donner à manger, le sortir, veiller à son bien-être et au respect de ses besoins. Il est important que l’adulte accompagne et incite l’enfant à participer à ses tâches. Cela permettra de développer son sens des responsabilités et de se sentir utile dans le foyer. Lui donner ce rôle, c’est l’aider à grandir. 

  • Améliorer sa confiance en lui

La relation privilégiée avec le chien est également très bénéfique pour le bien-être de l’enfant. Des études ont montré que les enfants qui ont grandi avec un chien ont plus confiance en eux. En effet, ils montrent plus d’assurance grâce à l’amour que leur témoigne leur compagnon à quatre pattes, mais aussi grâce à leur capacité à s’en occuper. Pour vous donner un exemple : un enfant qui éduque son chien et lui apprend des tours, se sentira valorisé de voir que son chien réussit et comprend l'exercice. 

  • Améliorer sa santé

Le chien peut être réellement bénéfique pour la santé de l’enfant. Véritable soutien, il ne juge pas et fait preuve d’une fidélité à toute épreuve. Sa présence rassurante permet de diminuer le stress, l’anxiété ou les risques de dépression, notamment à l’adolescence.

Chez les tout jeunes enfants, il favorise également le développement psychomoteur. Avoir un chien, c’est aussi bouger plus, le sortir, jouer avec lui : autant d’activités physiques qui permettent de réduire les risques d’obésité chez l’enfant. Cela l’encourage aussi à découvrir le monde et son environnement plus facilement. Enfin, on sait aujourd’hui que caresser un chien contribue à améliorer la pression artérielle et le rythme cardiaque. 

  • Augmenter son empathie et ses relations sociales

Le chien est également un moteur pour les relations sociales de l’enfant. Il va lui permettre de s’ouvrir aux autres et d’être plus sociable. C’est comme si le lien chien-enfant pouvait déteindre sur l’enfant et l’aider à mieux appréhender les autres et à créer de nouveaux liens. 

Comment présenter un bébé à un chien

Pour une cohabitation réussie entre un bébé et un chien, il ne faut pas se louper sur les présentations ! L’arrivée d’un bébé peut être un vrai chamboulement pour le chien, car il va modifier sa routine, les odeurs de la maison et aura forcément un impact sur vous. Vous serez sans doute plus occupé par votre bébé et disposerez d’un peu moins de temps pour votre chien. 

  • Familiariser son chien à l’odeur du bébé

Dans un premier temps, vous pouvez ramener des affaires du bébé au chien pour les lui faire sentir : un bonnet ou une couverture par exemple. Lorsqu’il est encore à la maternité par exemple. Cette première “présentation olfactive” permettra à votre petit compagnon de découvrir son odeur. Vous pouvez également faire écouter des enregistrements de pleurs de bébé à votre chien. En effet, les cris d’un bébé peuvent atteindre les 100 décibels, difficile à supporter pour vous, alors imaginez pour votre chien ! En le préparant, vous pourrez l’aider à mieux appréhender la situation et à s’y habituer.

  • La rencontre entre le bébé et le chien

Lorsque vous rentrez à la maison avec votre nouveau-né, accueillez votre chien comme d’habitude. Puis présentez-lui le bébé. En fonction de sa réaction, vous pouvez approcher doucement le bébé en lui présentant les pieds et les jambes, mais jamais le visage. Laissez votre chien le sentir. Vous pouvez lui parler calmement et le féliciter avec une friandise s’il se montre doux. S’il se met à sauter ou à aboyer, isolez-le le temps qu’il se calme. S’il est bien éduqué, demandez lui de s’asseoir et de rester sage.  

  • Associer le bébé à des moments positifs

Lorsque vous sortez vous promener en poussette, emmenez votre chien. Il sera content de vous accompagner et ne se sentira pas à l’écart. S’il se montre sage et qu’il se comporte bien en présence du bébé, félicitez-le avec des caresses, des mots doux et des friandises pour chien. Pour que la cohabitation se déroule bien, il est important de continuer à avoir des moments de complicité avec votre chien et à lui donner de l’attention. Des promenades régulières, des sessions de jeu et des câlins contribuent à maintenir l'équilibre émotionnel du chien.

Pour connaître les races de chien les plus adaptées aux enfants, consultez notre guide des races. Et si vous souhaiter avoir des conseils pour présenter un chat à un bébé, rendez-vous dans cet article.