voir plus d'articles

Langage canin : mieux comprendre le langage du chien

DATE
CATÉGORIE

Les chiens sont des animaux très expressifs et quand ils veulent se faire comprendre par l’homme, ils savent parfaitement comment s’y prendre. Votre chien vous a sans doute déjà sorti son “plus beau regard de chien battu” pour recevoir une friandise ou un reste de table (et vous avez craqué !). Comprendre le langage du chien n’est pourtant pas à la portée de tous. En effet, il est nécessaire de bien observer son compagnon à quatre pattes pour décrypter ses émotions. On vous donne toutes les clés pour maîtriser le langage canin. 

langage chien comprendre mon chien

Comprendre le langage du chien : la communication orale

Le chien est capable d’émettre une grande variété de sons : des hurlements, des jappements, des glapissements ou bien des cris. Ils lui servent à communiquer avec nous, mais aussi avec ses congénères. Lorsqu’ils deviennent trop excessifs, c’est qu'ils sont probablement liés à un problème de comportement. Plus d’informations sur les causes de l’aboiement chez le chien dans cet article.

  • Le langage canin : l’aboiement

Lorsqu’un chien veut s’exprimer, il aboie. Cela peut être parce qu’il a faim, qu’il veut sortir ou qu’il veut jouer. C’est une manière d’attirer votre attention, mais aussi de vous alerter en cas de danger. Le chien peut aussi aboyer parce qu’il se sent menacé, c’est aussi un avertissement avant d’attaquer par exemple. Pour comprendre le message, il est important de bien écouter la tonalité de l’aboiement de votre chien : 

-Un aboiement aigu peut exprimer l’excitation

-Un aboiement sourd peut être une menace

-Des aboiements courts mais répétés expriment souvent la frustration : il s’ennuie ou il veut quelque chose.

  • Le langage canin : le grognement

Pas de doute ici, le grognement est un moyen d’exprimer le mécontentement et d’avertir avant une probable attaque. L’objectif est de mettre l’élément perturbateur ou stressant pour lui à distance. Vous pouvez observer cette situation si : un autre chien s’approche de sa gamelle ou de son jouet, si vous le caressez à un endroit qu’il lui fait mal ou qui l’incommode. Ne punissez pas votre chien s’il grogne car c’est avant tout un signal de communication. Il sert à prévenir et ne signifie pas qu’une attaque suivra forcément.

  • Le langage canin : le gémissement

Le gémissement ou le couinement peut s’apparenter à des pleurs. Le chien peut gémir lorsqu’il est seul par exemple et qu’il n’a été éduqué pour supporter la solitude : il s’ennuie et/ou il est stressé. C’est un signal de détresse qui peut aussi lui servir à exprimer la douleur.  

Il arrive toutefois que votre chien se mette aussi à gémir juste avant une sortie car il est très excité et impatient.  

  • Le langage canin : le hurlement

Les loups hurlent pour exprimer leur appartenance à une meute et pour signaler leur position. Mais le hurlement est moins courant chez les chiens, sauf chez les races comme le Beagle ou le Husky qui vivent souvent en meute. 

Comprendre le langage du chien : décrypter son langage corporel

Votre chien utilise également son corps pour vous parler. Un seul élément ne vous permettra pas de tout comprendre, il est indispensable de tout observer : les mouvements de sa queue, de ses oreilles, mais aussi ses yeux, ainsi que son poil

  • Le langage canin : les mouvements de la queue

Qu'elle soit courte, longue, atrophiée, poilue ou nue, la queue de votre chien est un excellent indicateur pour comprendre ses émotions. On nous apprend qu’un chien qui remue la queue est content, oui mais pas seulement ! C’est une manière d’appréhender un événement positif comme négatif, par exemple :

-Un chien qui abaisse sa queue vers le bas a peur ou est inquiet.

-Un chien qui porte la queue haute et raide, avec des mouvements saccadés, affiche sa supériorité et sa domination. Cela peut aussi être un signe de provocation.

-Un chien qui balance sa queue diffuse simplement son odeur. 

-Un chien qui remue la queue doucement peut aussi simplement communiquer son mal-être. 

Lorsque vous observez les mouvements de la queue de votre chien, tenez compte de la situation, de l’amplitude de ses battements mais aussi des autres parties de son corps (les oreilles, les yeux, le poil…). Tous ces éléments vous permettront de mieux comprendre le langage canin.

  • Le langage canin : la position des oreilles et des yeux

Nos chiens communiquent beaucoup avec leurs yeux et avec leurs oreilles. 

Un chien qui vous donne toute son attention aura les oreilles dirigées vers l’avant. Plus elles sont inclinées vers l’avant, plus le chien est en confiance. A l’inverse des oreilles basses et inclinées vers l’arrière traduisent l’insécurité, l’inquiétude et la peur, mais aussi la soumission. Lorsqu’elles sont dressées et qu’elles pivotent un peu dans tous les sens, c’est que le chien est en alerte. 

Comme les chats, lorsque les chiens ont les yeux entrouverts c’est qu’ils se sentent bien et en confiance. 

Là aussi, il est bon d’analyser tous les indicateurs ensemble. Par exemple, si votre chien fixe un congénère, que ses pupilles sont rétractées et que ses oreilles pointent vers l’avant, c’est qu’il voit en lui une menace. Et si votre chien a les oreilles tombantes comme le labrador ou le Cocker, observez plutôt la base de celles-ci pour mieux détecter leurs mouvements.

  • Le langage canin : le poil hérissé

Un chien qui a le poil hérissé peut exprimer : 

-de la peur face à une menace

-sa domination face à un autre chien ou une personne, c’est donc un avertissement.Si ce changement est accompagné de grognements, que votre chien redresse la tête et montre les babines, l’avertissement risque de se transformer en attaque. 

  • Le langage canin : le bâillement

Il est possible que votre chien baille parce qu’il est fatigué ou au réveil. Mais on observe souvent nos chiens bailler à répétition sur les mêmes situations : avant que partiez par exemple ou s’il vient de faire une bêtise. Ce type de bâillement est en réalité une manière d’apaiser son stress ou son inconfort. Il tente de s’auto-calmer ou de vous envoyer un signal d’apaisement en fonction de la situation. 

Pourquoi mon chien me lèche ?

Il arrive que nos chiens nous lèchent, est-ce une manière de manifester leur anxiété ou leur affection ? Décryptage.

  • Le léchage chez le chien : un comportement normal

Le léchage est un comportement naturel que les chiots reproduisent très tôt. En effet, la chienne les lèche pour les nettoyer, mais aussi pour leur communiquer son affection et le réconforter. Lorsque la chienne lèche ses chiots sur le ventre c’est aussi pour déclencher leur transit et les mictions. À l’inverse, un chiot lèche sa mère pour lui faire comprendre qu’il a faim. Dans une meute, un chien peut lécher un autre chien pour manifester sa soumission. Le léchage entre deux chiens est aussi une preuve d’amitié. Le léchage est donc parfaitement intégré dans le langage canin. Il se lèche également eux-même pour nettoyer leur poil, se débarrasser de parasites ou faciliter la cicatrisation d’une blessure.

  • Pourquoi mon chien me lèche : les causes

Ce comportement est donc tout à fait normal entre chiens, mais pourquoi le chien lèche-t-il également son maître ? Voici quelques réponses : 

-Il le fait par mimétisme, dans son langage cela lui permet d’établir un lien social avec vous.

-Il le fait pour attirer votre attention car il a bien compris qu’à chaque fois qu’il le fait, il capte votre attention.

-Il vous dit qu’il a faim, comme lorsqu’il était chiot et qu’il léchait sa mère.

-Il essaye de vous apaiser ou de vous réconforter.

Les chiennes en chaleur peuvent se montrer plus affectueuses pendant cette période. Elles peuvent vous suivre plus, vous coller et vous lécher les mains. Cette attitude est temporaire. 

Langage canin : L'importance de la communication avec le chien

Il est essentiel pour les propriétaires de chiens de comprendre les aspects du langage canin afin d'établir une communication efficace et de répondre aux besoins émotionnels de leur animal de compagnie. Une bonne communication avec votre chien favorise une relation plus solide et harmonieuse. 

  • Comprendre le langage du chien :  Le renforcement du lien avec notre animal de compagnie 

La communication avec le chien est essentielle pour renforcer le lien entre le maître et l'animal de compagnie. Une communication efficace crée un sentiment de confiance et de compréhension mutuelle, ce qui améliore la relation entre le propriétaire et son chien. Un lien solide favorise une coopération accrue et une vie harmonieuse ensemble. Un chien heureux est un chien qui bénéficie d’une belle complicité avec son maître. 

  • Comprendre le langage canin : Les bénéfices d'une bonne communication pour la relation humain et chien 

Une communication réussie avec un chien présente de nombreux avantages. Elle permet de mieux répondre aux besoins du chien, de le comprendre, de l'éduquer efficacement, d’éviter les conflits et de prévenir les problèmes de comportement. Une bonne communication peut également aider à renforcer l'obéissance du chien et à améliorer la sécurité du chien et des humains.

  • Les conséquences d'une mauvaise communication 

Une mauvaise communication avec un chien peut entraîner des malentendus, des comportements indésirables et des problèmes de comportement. Les chiens peuvent devenir anxieux ou se montrer agressifs s'ils ne comprennent pas correctement les signaux humains ou s'ils se sentent négligés. Une communication inadéquate peut également nuire à la relation et créer des tensions entre le propriétaire et le chien. Une communication efficace avec un chien est donc essentielle pour établir un lien fort, améliorer la relation humain-chien et prévenir les problèmes de comportement. Il est important d'apprendre à observer les signaux canins pour adopter les bonnes attitudes et de ne pas commettre d'erreurs dans l'interprétation du langage canin. Une bonne compréhension du langage du chien permet d’assurer une communication positive et respectueuse.

NOS BEST-SELLERS POUR CHIEN

Apprenez également à votre enfant à lire le comportement de votre chien, en plus de mieux comprendre son meilleur ami, il pourra ainsi le traiter avec respect et douceur, sans le stresser. Plus d'informations dans notre article sur le chien et l'enfant.

Retour