TEMPS DE LECTURE 7 MIN
DATE
  1. Comment bien nourrir mon chien sensible ?
  2. Comment changer la nourriture de mon poilu ?
  3. Adoptez les bons gestes

Votre chien ou votre chat a un appareil digestif sensible. Cela peut se manifester par de petits désagréments pour lui comme pour vous, tels que des vomissements ou des diarrhées. Afin d'éviter ce genre de problèmes ou d'en diminuer au maximum la fréquence, quelques petites règles s'imposent.

Comment bien nourrir mon chien sensible ?

Votre animal doit être nourri en plusieurs repas, en veillant à respecter la dose quotidienne de croquettes adaptée à son poids. Chez le chien, deux repas est un strict minimum, mais vous pouvez fractionner sa dose quotidienne en 3 ou 4 fois sans aucun problème. Chez le chat, vous pouvez fractionner jusqu'en 10 fois. Enfin, n'hésitez pas à opter pour des gamelles anti-glouton, qui empêcheront que votre animal mange toute sa ration de croquettes en quelques secondes, et la vomisse peu de temps après.

Comment changer la nourriture de mon poilu ? 

Si vous changez de nourriture, veillez à faire une transition alimentaire sur 7 à 10 jours, en mettant au début une petite quantité de la nouvelle alimentation, et en augmentant au fil des jours la proportion de cette nouvelle alimentation par rapport à l'ancienne.

Une alimentation à formule fixe est vivement recommandée. Une grande partie de l'alimentation vendue en grande surface est à formule variable, c’est-à-dire que les fabricants adaptent les recettes en fonction des matières premières disponibles et de leur coût. Par exemple : "protéines de volailles déshydratée&s" signifie que l'industriel mettra de la dinde, du poulet ou n'importe quelle autre volaille dans ses croquettes. La composition réelle peut donc varier d'un sac de croquettes à l'autre. Par ailleurs, choisir des recettes mono-protéines pour votre poilu peut être une bonne alternative pour son estomac sensible. 

Adoptez les bons gestes

Évitez les restes de table autant que possible. Évitez tout ce qui est gras, trop assaisonné ou épicé et sucré. Si vous tenez à lui donner quelque chose, sachez que la dinde ou le poulet sont très facilement digérés, sans sauce bien sûr. Si vous constatez que les restes de table que vous lui avez donné perturbent son système digestif (apparition de diarrhées ou de vomissements), soyez raisonnable pour lui, afin de lui éviter cet inconfort.

Évitez les efforts juste après le repas. Comme pour nous, une digestion correcte ne peut se faire que dans le calme. Une promenade courte et tranquille est tout à fait réalisable après le repas, mais évitez toute activité soutenue après.

Votre chien ou chat doit être vermifugé régulièrement (les recommandations actuelles sont d'une vermifugation tous les 3 mois).

Enfin, n'oubliez pas, si votre animal a une digestion sensible et qu'il est maigre ou qu'il maigrit, malgré plusieurs essais de nourritures différentes, pensez à rendre visite à votre vétérinaire.

 

Une question ? Besoin d'un conseil ? Iphy et son équipe sont disponibles du lundi au vendredi, de 9h à 18h30 par live-chat, par formulaire de contact ou par téléphone au 01 84 88 58 18.