Retour au journal

Votre chat souffre de problèmes urinaires ?

TEMPS DE LECTURE 3 MIN
DATE
CATÉGORIE

Cystites, formation de calculs ou de cristaux dans les voies urinaires… Les troubles urinaires chez le chat sont le premier motif de consultation vétérinaire. Mais comment les repérer ? Quelles sont les causes et les solutions pour éviter les récidives ? Franklin vole à votre rescousse ! 


Troubles urinaires du chat


Les différents problèmes urinaires chez le chat


  • La cystite interstitielle féline (CEF) ou « cystite idiopathique féline » concerne 50 à 75% des cas. Il s’agit d’une maladie inflammatoire de la vessie très souvent causée par le stress, des facteurs génétiques ou le surpoids. Elle concerne aussi bien les chats mâles, que les femelles et principalement les jeunes félins.
  • La formation de calculs ou de cristaux dans les voies urinaires de votre félin, plus particulièrement chez les chats stérilisés. Ils provoquent une inflammation dans la vessie, on parle alors de cystite. Dans certains cas, ces cristaux peuvent empêcher le passage de l’urine et mettre votre chat en grand danger. N’attendez pas et consultez votre vétérinaire en urgence.
  • Les infections urinaires (d’origine bactérienne) qui restent très rares chez les chats.

 

Comment reconnaître les symptômes d’un problème urinaire chez le chat ? 


Comme les chiens, les chats ont tendance à cacher leur douleur, mais voici les signes caractéristiques d’un trouble urinaire :

-Des allers - retours fréquents à la litière.

-Des pipis hors de sa litière, dans des endroits inhabituels. 

-Des douleurs au moment d’uriner (miaulements, cris…).

-Du sang dans les urines.


Quelque soit les symptômes, nous vous conseillons de consulter rapidement votre vétérinaire pour soulager votre matou et établir un diagnostic. 



Quelles sont les causes des troubles urinaires chez le chat ? 


Les causes sont multiples : 

  • Une alimentation trop riche en minéraux. Le calcium, le phosphore et le magnésium peuvent, s’ils sont présents en trop grande quantité, favoriser l’apparition de calculs ou de cristaux. 
  • Le stress. Et oui ! Sous ses airs de matou imperturbable, votre félin est en réalité sensible au moindre changement d’habitude : nouvelle routine, arrivée d’un autre chat à la maison, déménagement…
  • Le surpoids. Un chat avec de l’embonpoint est plus à risque de développer des troubles urinaires. 

Comment éviter les problèmes urinaires chez le chat ? 


Le mot d’ordre chez Franklin ? La prévention ! Mieux vaut prévenir que guérir ! Voici quelques astuces pour éviter les troubles urinaires et protéger votre matou. 


-Une alimentation équilibrée : les chats sont des petits buveurs, alors pour leur garantir une hydratation optimale et empêcher la trop forte concentration de leurs urines, nous vous conseillons d’opter pour de la nourriture humide. Pâtées ou filets sont riches en eau et contiennent peu de minéraux. 

-L’hydratation : difficile de forcer un chat à boire, pourtant il existe quelques astuces pour l’encourager : fontaine à eau, gamelles en faïence ou en inox plutôt qu’en plastique. Et n’oubliez pas, nos matous sont précieux, alors changez régulièrement leur eau pour éviter qu’ils jouent les sensibles ! 

-Un complément alimentaire pour un coup de pouce au quotidien. Formulée à base de plantes comme la canneberge et l’orthosiphon, notre huile protection urinaire lutte contre les cystites et protège les voies urinaires de votre panthère. Elle contient également de la vitamine A et C pour soutenir et renforcer son système immunitaire. Facile à utiliser, il vous suffit d’en verser quelques gouttes dans sa pâtée ou ses croquettes.

-L’exercice : à vos plumeaux ! Multipliez les moments de jeu avec votre chat pour l’inviter à bouger et à faire de l’exercice. Les chats sédentaires sont plus souvent victimes de problèmes urinaires, alors au boulot ! Ces instants avec votre animal vous permettront également de resserrer vos liens.

-Une litière propre comme un sou neuf : on le sait, ce n’est pas une partie de plaisir ! Pourtant, il est essentiel de nettoyer très régulièrement le bac à litière de votre matou. Cela vous permettra également de repérer un changement de volume de ses urines ou des traces de sang. Évitez les maisons de toilettes fermées et les litières parfumées.

L'alimentation pour chat anti problèmes urinaires