voir plus d'articles

Le chat noir, légende et symbole du chat dans l’histoire

DATE
CATÉGORIE

Le chat a toujours été associé à des mythes et des croyances, bien plus que le chien. Son air mystérieux, ses yeux capables de voir dans le noir et son allure furtive et silencieuse… Découvrez toutes les légendes qui entourent nos félins, parfois si énigmatiques. Tantôt vénérés, tantôt crains, voire pourchassés, on vous partage toutes les superstitions sur les chats à travers les époques et les cultures.

chat noir légende chat

Le symbole du chat à travers l’histoire

Le chat n’a pas toujours été considéré de la même manière suivant les époques et les religions. Si certains considéraient le chat comme un porte bonheur, d’autres le voyaient comme le compagnon des sorcières ou un suppôt de Satan ! 

  • Le symbole du chat dans l’Égypte Antique : vénéré et protégé

Il y a plus de 2000 avant J-C, le chat était vénéré par les égyptiens. Il était considéré comme un protecteur, avatar du dieu Rê, puis comme l’incarnation de Bastet, déesse à tête de chat, protectrice des mauvais esprits et des maladies. Dans l’Égypte Antique, les chats avaient droit à leur sépulture et étaient momifiés, au même titre que les hommes. Il était strictement interdit de les tuer ou de les maltraiter, sous peine de mort. Beaucoup d’égyptiens, quel que soit leur statut social, du pharaon au petit peuple, vivaient avec un ou plusieurs chats. On les retrouvait également dans les temples. Ces petits chasseurs s’occupaient également de limiter la prolifération des rats, chassaient les souris et autres mulots dans les foyers et les récoltes, diminuant ainsi les risques de propagation des maladies. 

  • Le chat porte bonheur au Japon : le maneki-neko 

Vous avez déjà dû croiser cette petite figurine au Japon ou dans les restaurants japonais : un petit chat doré, aux oreilles rouges et à la patte relevée. Il s’agit du Maneki-neko ou “chat qui invite” en français. Il est censé apporter la prospérité et la chance. On dit que si sa patte droite est levée, elle favorise l’argent, tandis que la gauche favorise l’amitié. La légende serait née dans le temple de Gotoku-ji, à Tokyo pendant l’époque d’Edo. Un chat nommé Tama, sauva le dirigeant de la région en l’invitant dans le temple alors qu’un orage éclatait. Pour le remercier, le dirigeant le désigna comme patron et gardien du temple. 

  • Le chat dans l’Islam

Dans l’Islam, le chat est considéré comme “l’animal de compagnie par excellence” et admiré pour sa propreté. La légende raconte que le prophète Mahomet aurait été sauvé d’un serpent par un chat. Pour le remercier, il l’aurait béni en lui offrant le réflexe de redressement, qui permet aux chats de toujours retomber sur leurs pattes lorsqu’ils tombent. Contrairement aux chiens, les chats sont d’ailleurs autorisés à entrer dans les mosquées et dans les maisons. Toute nourriture touchée par un chat est considérée comme halal. 

  • Le chat dans la bible

Contrairement à l’Islam, le chat n’était pas vraiment apprécié dans la religion chrétienne, d’ailleurs, on ne le retrouve pas dans la bible. L’Église catholique lui attribuait des pouvoirs maléfiques, surtout s’il était noir. Il fut pourchassé pendant la pendant l’épidémie de peste noire qui fit 25 millions de morts en Europe. Une aubaine pour les rats qui prolifèrent partout et transmirent la maladie. 

NOS BEST-SELLERS POUR CHAT

Tout savoir sur le chat noir : origines des croyances et superstitions

Compagnon des sorcières, incarnation du diable sur terre, symbole du traître… autant de superstitions qui lui collent encore à la peau : le chat noir ! 

  • Superstitions autour du chat noir

Le chat noir a mauvaise réputation ! Cette croyance comme quoi le chat serait un animal maléfique, signe de mauvais présage remonte à loin. Déjà en Égypte ancienne, la couleur noire était synonyme de deuil et de mort. Mais c’est surtout au Moyen-Âge que débuta la période la plus sombre pour le chat noir. Il fut très vite associé au diable et aux sorcières avec qui il partageait leur magie noire. Ces croyances populaires étaient surtout répandues en Europe, mais aussi dans d’autres pays. On disait que croiser un chat noir le premier jour de l’année entrainait un an de malheur.

D’abord craints, les chats noirs furent ensuite persécutés : on les brûla sur les bûchers aux côtés de leurs maîtresses accusées de sorcellerie, on les jeta du haut des clochers et des beffrois ou on les tua à coup de pierres ou de bâtons. Il faudra attendre le XVIIème siècle pour que la traque au chat noir et la chasse aux sorcières se terminent enfin. Louis XV fit plus tard interdire les bûchers et les Papes Louis IX et Pie IX favorisèrent sa réhabilitation. 

  • Le chat noir : un chat porte bonheur pour les Celtes

Il existe tout de même quelques croyances plus joyeuses autour du chat noir. Les Celtes le considéraient comme un porte bonheur et qui tuait un chat encourait 17 ans de malheur ! En Auvergne, on pensait que croiser le chemin d’une chatte noire était signe de chance et d’argent. Dans le Bourbonnais, le chat noir annonçait une grossesse s’il venait s’installer sur les genoux d’une femme. Enfin, traverser une route après un chat noir permettait de réaliser un souhait. 

  • La Journée Internationale du chat noir

Si les superstitions autour du chat noir sont aujourd’hui moins répandues, elles persistent encore. Les chats noirs seraient d’ailleurs les félins les moins adoptés en refuge. Alors pour redorer leur image, on les célèbre désormais le 17 août partout dans le monde.  

Rêver de chat : les significations sur le rêve du chat

Le chat dans les rêves pourrait représenter plusieurs symboles, mais cela n’a rien d’une science exacte ! Pour Freud, rêver de chat traduit le mépris ou le désir pour le sexe féminin. Pour Jung, le félin symbolise plutôt l’imprévisible. Rêver de chat traduirait donc plutôt une angoisse de perdre la maîtrise.

Cet animal symbolise également le foyer et le rêve du chat pourrait également indiquer l’harmonie au sein de la famille ou au contraire les risques de conflit. 

Combien de vies a un chat ?

Cette croyance sur les 9 vies du chat est assez connue ! Cependant, ses origines restent encore incertaines. On l’attribue aux Egyptiens ou aux Hindous.

Selon les Egyptiens, les chats possédaient des pouvoirs divins comme l’immortalité et notamment de pouvoir survivre à des chutes de plusieurs mètres. On parle de 9 vies, car dans la religion égyptienne, on comptait 9 dieux principaux. Pour les Hindous, c’est le dieu Shiva qui offrit 9 vies au chat. La légende raconte que le dieu Shiva rencontra un chat qui se disait capable de compter jusqu’à l’infini. Celui-ci compta jusqu’à 9, avant de s’endormir. Pour Shiva, un sommeil si profond était certainement proche de l’infini. 

Dans beaucoup de religions, le chiffre 9 est considéré comme le symbole de l’accomplissement et de la finition. 9 mois, c’est aussi la durée d’une grossesse, il renvoie ainsi à la vie et à la naissance. 

Mais dans certaines cultures, notamment au Brésil, en Italie ou en Grèce, le chat n’aurait pas 9 vies, mais 7 vies ! 

Retour

0 commentaires

Laissez un commentaire