voir plus d'articles

Tout savoir sur la pancréatite chez le chat et le chien

DATE
CATÉGORIE

La pancréatite du chat ou du chien est une maladie plus ou moins fréquente qui touche le pancréas. La sévérité de cette pathologie peut varier d’un animal à l’autre. Signes cliniques, diagnostic, traitements et guérison : on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la pancréatite du chat et du chien. 

pancréatite chien pancréatite chat

La pancréatite chez le chat : tout comprendre

La pancréatite du chat est une inflammation du pancréas, un petit organe localisé dans l’abdomen. Il est situé près du foie et de l’estomac. Son rôle ? Contrôler la glycémie grâce à l’insuline et au glucagon notamment, et produire des enzymes pour digérer les protéines et les graisses. 

  • La pancréatite chez le chat : causes et symptômes 

La pancréatite du chat est peu fréquente et touche 1 à 1,5% des chats, cependant on diagnostique deux fois plus de pancréatites chroniques que de pancréatites aiguës. Le terme “aiguë” signifie que la maladie est apparue brutalement et évolue rapidement, à l’inverse une pancréatite “chronique” est plus durable. La pancréatite affecte la fonction digestive du pancréas. Au lieu de relâcher les enzymes dans le tube digestif, celles-ci sont relâchées dans la cavité abdominale. Cela provoque des douleurs plus ou moins fortes chez votre animal de compagnie. Les symptômes de la pancréatite du chat sont moins faciles à reconnaître que chez le chien, ils sont plus marqués lorsqu’il s’agit d’une pancréatite aiguë : douleurs abdominales, vomissements, diarrhée, anorexie, apathie, hyperthermie, des lésions vasculaires et une augmentation de la soif. Une récupération est toutefois possible, contrairement à la pancréatite chronique qui évolue vers une fibrose irréversible du tissu pancréatique. 

Cette maladie peut toucher n’importe quel félin, peu importe son âge ou son sexe. On pense que certaines races de chat seraient tout de même plus sujettes à la pancréatite, c’est le cas notamment du Siamois. Enfin, il semblerait qu’elle concerne en majorité les chats d’intérieur. Pour découvrir plus d'informations sur les races, consultez notre guide des races de chat.

Les causes de la pancréatite du chat sont souvent inconnues, dans la majorité des cas, on dit qu’elle est idiopathique. Cependant, on estime que les causes les plus probables sont : 

    • une affection métabolique 
    • une urémie
    • une affection hépatique
    • une augmentation de calcémie
    • une infection
    • un traumatisme physique (accident, chute...)
    • une intoxication
    • une affection dysimmunitaire.

    Au moindre doute, rendez-vous chez votre vétérinaire pour faire ausculter votre chat et bénéficier d’une prise en charge rapide.

    • La pancréatite du chat : réaliser un diagnostic

    Pour la pancréatite du chat, votre vétérinaire peut réaliser un examen physique, mais pour être sûr de son diagnostic, il effectuera également des tests médicaux. En effet, lorsqu'elle est chronique, la pancréatite du chat est souvent asymptomatique. Le vétérinaire peut : 

      • faire une prise de sang pour doser les marqueurs spécifiques du pancréas et ainsi suivre l’évolution de la maladie.
      • réaliser la mesure de l’amylase et de lipase (des enzymes pancréatiques). Cependant, les résultats ne sont pas toujours probants.
      • faire une radiographie qui, sans diagnostiquer la maladie, peut tout de même alerter de la présence d’anomalies sur d’autres organes.
      • analyser une partie du tissu pancréatique via une ponction. Cet examen, qu’on appelle histologie, permet de poser un diagnostic définitif.

    Il est également possible de faire une échographie, un scanner ou un IRM en plus de ces autres techniques.

    • La pancréatite féline : traitements

    Le traitement de la pancréatite du chat varie : on ne traite pas une pancréatite aiguë ou chronique de la même façon. 

    S’il s’agit d’une pancréatite aiguë, on va traiter si possible la cause si elle est connue, sinon les symptômes avec : 

      • des perfusions pour restaurer l’équilibre minéral
      • un traitement de l’état de choc
      • des opioïdes pour soulager la douleur
      • un traitement contre l’inflammation
      • une mise au repos du pancréas grâce à une alimentation par voie veineuse ou par sonde.

    Il existe également des complications liées à cette maladie, comme la lipidose hépatique, qui conduit dans 80% des cas à la mort du chat. Elle peut également engendrer une infection du pancréas, une cholangiohépatite, la formation de kystes sur le pancréas ou un syndrome de détresse respiratoire aiguë.

    S’il s’agit d’une pancréatite chronique, le traitement consiste à supplémenter le chat en enzymes pancréatiques, avec des compléments alimentaires anti-oxydants et des vitamines B12. On peut également envisager une chirurgie pour nettoyer le pancréas, en retirer une partie ou la totalité, mais seulement si le traitement ne fonctionne pas et si le patient est suffisamment stable. 

    Le vétérinaire peut également proposer des corticoïdes et un suivi régulier pour contrôler leur impact sur l’organisme. L’alimentation pourrait également avoir un impact sur la pancréatite du chat. En effet, certains vétérinaires recommandent d’éviter les aliments riches en graisse et de privilégier une alimentation peu calorique. En effet, la pancréatite chronique du chat se couple souvent avec un diabète sucré. Elle peut aussi engendrer une insuffisance pancréatique exocrine et générer des calculs biliaires. 

    Si votre chat souffre d’une pancréatite chronique, il est fortement recommandé de le faire suivre toutes les semaines pour vérifier son poids et l’évolution de sa maladie. La pancréatite chronique du chat requiert souvent un traitement à vie.

    Gardez toujours un œil sur les signes de douleur ou de détresse chez votre animal de compagnie et communiquez régulièrement avec votre vétérinaire pour ajuster le plan de traitement si nécessaire. Si votre chat semble avoir des difficultés à se nourrir ou à boire, consultez immédiatement votre vétérinaire.

    ALIMENTATION PEU GRASSE POUR CHIEN ET CHAT

    La pancréatite chez le chien : tout comprendre

    La pancréatite du chien est une maladie provoquée par l’inflammation du pancréas. Le pancréas est un organe au rôle endocrinien (contrôle de la glycémie via les hormones) et digestif (production des enzymes digestives).  

    • La pancréatite chez le chien : causes et symptômes 

    Tout comme le chat, la pancréatite du chien existe sous deux formes : 

      • la pancréatite aiguë : la plus fréquente, qui est une inflammation suppurative qui peut être réversible.
      • la pancréatite chronique : une inflammation qui évolue vers la fibrose et provoque la dysfonction du pancréas si plus de 80% de l’organe est atteint. On a remarqué que 30% des pancréatites chroniques entraînent un diabète sucré chez le chien. 

    La pancréatite du chien est plus fréquente chez les femelles stérilisées et en surpoids. Certaines races de chien semblent par ailleurs prédisposées à la pancréatite aiguë comme le Cocker Spaniel, le Berger des Shetland, le Yorkshire, le Cavalier King Charles et le Schnauzer. Les symptômes de la pancréatite du chien sont variables et parfois peu significatifs : vomissements, douleurs abdominales, manque d’appétit, hyperthermie, apathie…Plus d'informations dans notre guide des races de chienDe plus la pancréatite chronique peut parfois être asymptomatique, même si la destruction de l’organe évolue. On sait aujourd’hui que certains facteurs peuvent favoriser la pancréatite du chien : 

      • l’obésité
      • une alimentation trop riche en graisses
      • des intolérances alimentaires
      • un traumatisme abdominal
      • certains médicaments
      • des maladies hormonales
      • une mauvaise circulation sanguine au niveau du pancréas.
    • La pancréatite du chien : réaliser un diagnostic

    Diagnostiquer une pancréatite chez le chien peut être compliqué. En effet, les symptômes, s’il y en a, peuvent être attribuables à d’autres maladies. Pour confirmer la pathologie, le vétérinaire peut réaliser plusieurs examens : échographie et radiographie abdominale, dosage des enzymes pancréatiques, prise de sang… Le vétérinaire peut également recommander une chirurgie pour analyser le pancréas et réaliser une biopsie si le chien n’est pas trop affaibli.

    • La pancréatite du chien : guérison et traitements

    Si votre chien est atteint d’une pancréatite, il est important de réagir vite et de mettre rapidement un traitement en place pour le soulager. Par ailleurs, certaines complications peuvent venir diminuer les chances de rémission : troubles cardiaques et respiratoires, nécrose pancréatique, insuffisance rénale ou des problèmes de coagulation.   

    En traitant directement les symptômes, la majorité des chiens se remettent de la pancréatite. Voici les mesures de soutien possibles : 

      • adapter la nourriture et opter pour une alimentation moins riche en graisses 
      • stopper le médicament qui pourrait être à l’origine de la pancréatite
      • la mise en place de perfusions intraveineuses pour maintenir le volume sanguin et la pression artérielle
      • la prise d’analgésique pour réduire les douleurs abdominales

    Pendant le traitement de la pancréatite, il est essentiel de fournir à l'animal un environnement calme et confortable où il peut se reposer. Assurez-vous de lui offrir un endroit douillet pour se reposer et réduisez au minimum les stimuli externes qui pourraient augmenter son stress.

    Certains traitements requièrent une hospitalisation du chien pendant plusieurs jours, ainsi qu’une surveillance attentive, mais d’autres peuvent être réalisés à la maison. Cependant, si le chien est gravement atteint, il sera placé en unité de soins intensifs. 

    Prévention de la pancréatite chez les chats et les chiens

    Pour réduire le risque de pancréatite chez le chien et le chat, des mesures préventives simples peuvent être prises. Voici quelques conseils pour aider à maintenir la santé de vos chats et chiens et prévenir cette maladie potentiellement grave.

    • Contrôle du poids : Maintenir un poids de santé optimal est crucial pour réduire le risque de pancréatite chez le chien et le chat. Les propriétaires doivent veiller à ce que leurs animaux de compagnie ne deviennent pas obèses et leur fournir un régime alimentaire équilibré et adapté à leurs besoins nutritionnels spécifiques.
    • Alimentation équilibrée : Éviter de nourrir les animaux de compagnie avec des aliments riches en graisses peut aider à prévenir la pancréatite. Les propriétaires devraient choisir des aliments de qualité et éviter les aliments trop gras qui pourraient surcharger le pancréas.
    • Gestion des médicaments : Certains médicaments peuvent augmenter le risque de pancréatite chez les animaux de compagnie. Les propriétaires doivent consulter leur vétérinaire avant d'administrer tout médicament à leurs animaux et suivre scrupuleusement les instructions de dosage.
    • Exercice régulier : Assurer à ses animaux de compagnie suffisamment d'exercice physique peut contribuer à maintenir leur santé générale et à prévenir les problèmes métaboliques qui pourraient augmenter le risque de pancréatite.
    • Visites vétérinaires régulières : Des examens vétérinaires réguliers permettent de détecter les signes précoces de maladies et de problèmes de santé, y compris la pancréatite. Les propriétaires devraient emmener leurs animaux de compagnie chez le vétérinaire pour des bilans de santé périodiques.
    Retour

    1 commentaire

    • que faire contre unze

      que faire pour l hyperthyroide de mon chat ne supporte pas APELKA

      merat le

    Laissez un commentaire