Retour au journal

Comment bien accueillir un chiot ?

DATE
CATÉGORIE

Avant d’adopter un chiot et de l’accueillir dans votre foyer, il y a beaucoup de choses à prévoir. Le bien-être de votre chiot ainsi qu’une bonne cohabitation sont indispensables pour que votre chien grandisse dans les meilleures conditions. Dans cet article, on vous aide à accueillir votre petit moustachu comme il se doit et on vous livre quelques conseils suite à l’adoption. 

Nos conseils avant d’adopter un chiot

Avant toute chose, l’adoption du chiot doit être responsable. Si vous y avez mûrement réfléchi et que vous êtes apte à adopter un chiot, n’hésitez pas à contacter des refuges pour offrir une nouvelle vie à un animal abandonné. Pour que l’arrivée de votre chiot se passe bien, il faut qu’il se sente à l’aise dans votre maison. Alors n’hésitez pas à aménager votre intérieur pour qu’il ne manque de rien !

 

  • S’assurer que l’adoption de son chiot soit responsable et réfléchie

Notre premier conseil pour que tout se passe bien, c’est de s’assurer que l’adoption du chiot est responsable. Beaucoup d'abandons sont liés à un acte d'adoption peu réfléchi. Un chiot c’est adorable, petit et tout fou, mais il faut avoir conscience qu’il grandit vite et que son caractère va s’affirmer avec l’âge. Avant d’adopter il faut donc se demander :

  • Est-ce-que j’ai du temps à lui accorder ? Lorsqu’on a un chien, il faut avoir du temps pour le sortir et jouer avec lui. Un chiot, par exemple, doit être sorti plusieurs fois par jour si vous n’avez pas de jardin. Les sorties durent environ 20 minutes par jour pour les chiots de 3 mois, contre plus d’une heure par jour pour les chiens adultes.
  • Est-ce-que j’ai les moyens financiers ? 800€ c’est le coût d'entretien annuel minimum d’un petit chien en bonne santé (alimentation, frais vétos, accessoires, jouets, bien-être canin…). Ce prix peut quadrupler s’il s’agit d’un chien de grande taille, de race ou d’un chien ayant des fragilités. Il faut donc bien réfléchir avant d’adopter car c’est un budget conséquent qui ne peut pas être négligé !  
  • Suis-je prêt à ouvrir mon cœur ? Il faut aimer votre chiot pour qu’il se sente bien avec vous et qu’il vous apprécie en retour. En ouvrant votre cœur, votre chiot aura de plus en plus confiance en vous.
  • Est-ce que j'ai de la patience ? Lorsqu’on adopte un chiot ou même un chien en refuge, il faut avoir de la patience car éduquer son animal prend du temps. Il faut aussi lui laisser du temps pour qu’il se sente complètement serein dans votre foyer et à vos côtés.
  • Est-ce-que j’ai assez d’espace ? En adoptant un chiot, il faut s’assurer qu’il ne manquera pas de place. Un grand chien sportif ne sera pas heureux dans un studio parisien par exemple.
  • Quel type de chien est fait pour moi ? Molosse, chien de chasse, chihuahua, races spécifiques… Avant d’adopter un chiot, il faut se renseigner sur le caractère, la race ou le type de chien qui s'adapte le mieux à votre mode de vie. Par exemple, si vous vivez en famille, il faut prendre un chiot qui apprécie les enfants. Vous pouvez demander directement à l’éleveur et au refuge s’ils ont un chien qui vous correspond. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des propriétaires de chien pour connaître les races de chien le mieux adaptées à votre mode de vie.

 D’ailleurs depuis le 19 juillet 2022 un certificat d’engagement va vous être demandé pour adopter un animal. Ce décret a été établi pour limiter les abandons en rendant les adoptions plus responsables. Le certificat sera rédigé par une personne titulaire de l’ACACED, puis remis aux propriétaires une semaine avant l’adoption. Pensez-y si vous êtes en train de faire les démarches pour adopter un chiot.


  • Préparer l’arrivée de son chiot

Une fois l’adoption confirmée, il faut préparer l’arrivée de votre chiot en aménageant votre logement. Préparez-lui un coin pour dormir avec un panier et/ou un coussin adapté(s) à sa taille. Vous pouvez aussi y ajouter un jouet qui fera office de doudou et une couverture pour rendre l’endroit plus agréable. N’oubliez pas la gamelle d’eau pour une bonne hydratation. Ne disposez pas le coin couchage dans un endroit au milieu du passage. Si vous souhaitez que votre chien dorme dehors, attendez qu’il devienne adulte avant de lui proposer une niche à l’extérieur, car en étant chiot il est plus sensible aux températures extrêmes et il y a des risques de vols. Si vous optez pour le couchage extérieur, veillez bien à ce qu’il protège votre chien des intempéries : vents, pluie, neige… et qu’il soit confortable.

 

Pour limiter les risques dans votre logement, on vous conseille de faire attention à vos fils électriques, de mettre vos objets de valeur en hauteur et de retirer de la vue du chiot tous les aliments dangereux pour sa santé (chocolat, oignon…). Il faut aussi vérifier que vos plantes ne sont pas toxiques pour lui (L’hortensia, le ficus, la tulipe, le muguet, le houx…).

 

Si vous avez un jardin, il est indispensable de le clôturer pour éviter que votre chiot trop curieux ne s’échappe. Vous pouvez aussi installer une chatière pour chien afin que votre chiot puisse entrer et sortir comme il lui plaît. N’oubliez pas de retirer les plantes toxiques de votre extérieur.

 

Avant l’arrivée de votre chiot, il faut prévoir des réserves de nourriture. Nous vous conseillons de contacter l’élevage ou le refuge dans lequel vit votre chiot pour connaître la marque de croquettes qu’il consomme. Vous saurez vers quelle alimentation vous tourner et ainsi vous éviterez les problèmes de digestion. Si vous souhaitez faire une transition alimentaire, attendez quelques semaines après son arrivée. Prévoyez un sac de croquettes pour chiot et plusieurs lots de pâtées afin d’être tranquille le premier mois de son arrivée. Ne lui donnez pas des croquettes pour chien adulte, mais choisissez bien une alimentation adaptée à son âge.

 

Pour que votre chiot se sente bien accueilli, on vous conseille d'acheter quelques accessoires. Vous pouvez vous tourner vers ces jouets incontournables pour le divertir : Pipolino, corde nouée, kong, balle, frisbee. 

 

Pour que les repas se passent sans fausses notes nous vous conseillons d’investir dans un distributeur automatique de croquettes et une fontaine à eau. Enfin, pour sortir accompagné du plus beau moustachu du quartier, optez pour un joli collier ! Ça tombe bien : nous avons imaginé un collier canin avec Le Muso Français. Attention, il s’agit d’une édition limitée ! Enfin n’oubliez pas la laisse : vous voilà prêt pour de longues balades avec votre petit compagnon. 

 

Nos conseils après l’adoption d’un chiot

Bien accueillir son chiot : ça ne suffit pas ! Il faut adopter les bons gestes tout au long de sa vie pour favoriser son éducation, sa santé, mais aussi son bien-être. Voici quelques conseils pour que votre chiot grandisse dans un bon environnement.

 

  • Laisser le temps au chiot de prendre ses repères

Pour que votre chiot s’approprie son nouvel environnement il faut lui laisser du temps, ne le brusquez pas ! Dès son arrivée, il doit prendre le temps d’explorer tous les recoins de votre maison. Les premiers jours, vous devrez lui laisser de l’espace. Il est déconseillé de le manipuler à tout bout de champ.

 

Si vous avez d’autres animaux, la cohabitation ne sera pas idéale tout de suite. Il faut que vos animaux s’habituent l’un à l’autre et qu’ils se rencontrent plusieurs fois avant de définitivement partager des espaces en commun. Chacun doit avoir le temps de trouver sa place dans votre nouvelle famille.

 

Si votre chiot est stressé face à ce changement de vie, vous pouvez ajouter une dose de notre huile de chanvre dans son alimentation pour l'apaiser. 

 

  • La première nuit avec son chiot

La première nuit est une étape importante dans l’accueil du chiot. Placez un de ses jouets ou doudous donnés par son éleveur ou refuge dans son panier pour le rassurer. N’oubliez pas de le sortir pour qu’il fasse ses besoins avant de dormir. Enfin, ne le dérangez pas quand il dort.

 

On vous déconseille de le laisser monter sur le lit ou de le faire entrer dans votre chambre si ce n’est pas dans cette pièce qu’est son coin dodo. Il faut l’habituer dès le début aux habitudes que vous souhaitez qu’il adopte. Il est possible qu’il aboie, qu’il gémisse ou qu’il pleure pendant la nuit, laissez-le se calmer. Céder risque d’entretenir l’hyper-attachement et l’habitue à votre présence. S’il est très angoissé et que vous décidez de le faire dormir dans la même pièce que vous, il faut avoir conscience que vous ajoutez une étape dans son éducation au sommeil. 

 

  • Procurer une alimentation adaptée et de qualité à son chiot

On veut toujours le meilleur pour nos animaux et ça se passe aussi dans leur gamelle. Si ses anciennes croquettes ne lui conviennent plus ou simplement car vous voulez améliorer son alimentation, faites une période de transition en plusieurs étapes avant de changer complètement sa nourriture. Mais attention, si votre chien est encore un chiot, il faut choisir une alimentation adaptée à ses besoins nutritionnels. Un chiot ne doit pas être nourri avec des croquettes pour chien adulte ou sénior, car il risque d’avoir des carences. Chez Franklin, on propose une recette Poulet, Saumon, Fenouil pour les chiots. Vous pouvez l'associer à d'autres produits tels que de la pâtée pour habituer votre chiot à tous types d’alimentations.

 

Une fois qu’il a atteint l’âge adulte (1 an environ) nous vous conseillons de passer à des croquettes pour les chiens adultes. Chez Franklin, nous avons plusieurs produits adaptées aux plus gourmands comme aux plus sensibles. Nos recettes sont toutes disponibles en échantillons, n’hésitez pas à les tester !

 

  • Être attentif pour garantir le bien-être et la santé de son chiot

À partir du moment où vous avez adopté votre chiot, vous êtes garant de sa santé. On vous conseille d’être très vigilant et de ne manquer aucun rendez-vous vétérinaire, surtout durant les premiers mois de votre chien, car il est plus fragile.

 

Il est important de faire des consultations régulières chez le vétérinaire pour voir si votre chiot grandit bien et s’il prend raisonnablement du poids. En effet, c’est l’occasion de faire identifier votre chiot pour qu’il soit identifiable en cas de fuite. Pensez aussi à le faire vacciner et stériliser/castrer pour éviter les portées indésirables ou les maladies.

 

Enfin, vous devez apporter des soins réguliers à votre petit moustachu tel que le vermifuge. Un chiot a besoin d’être vermifugé tous les mois jusqu’à ses 6 mois, car il est plus fragile que les adultes. N'oubliez pas les détartrages et les toilettages si besoin.

 

  • Éduquer son chiot de manière positive

L’éducation d'un chiot demande beaucoup de temps, passant par de nombreuses étapes, mais elle doit commencer dès son plus jeune âge. L’approche la plus équilibrée pour transformer ses petits monstres en adorables moustachus est l’éducation positive. Ce type d’éducation repose sur la motivation du poilu à avoir le bon comportement et non sur sa crainte de mal se comporter. En effet, c’est donc l’opposé de l’éducation traditionnelle qui génère du stress et devient donc contre-productive. Voici nos conseils :

  • Prenez en compte l’état émotionnel de votre chiot ainsi que son caractère et sa sensibilité
  • Intégrez une motivation qui entraîne votre petit moustachu à bien se comporter (caresses, jeux…)
  • Valorisez ses bonnes actions avec une récompense. Les friandises Snack Canard feront parfaitement l’affaire et ce n’est pas votre gourmand qui dira le contraire !
  • Ne criez pas lorsqu'il fait une bêtise. Faites-lui comprendre de manière douce et ludique.

 

Il y a certaines choses qu'il faut apprendre dès les premières semaines à votre chiot, comme le fait d’être propre. Prenez le temps de sortir régulièrement votre chiot et de le féliciter avec une friandise ou un jouet lorsqu’il fait ses besoins dehors. Il faut aussi lui apprendre le rappel très jeune pour éviter des situations compliquées. Employez toujours la même phrase et faites un geste pour lui demander de revenir. Lorsqu’il s'exécute, récompensez-le d’une caresse ou d’une friandise. Il faut aussi l’habituer à être manipulé dès les premiers mois. Vous pouvez lui brosser les dents régulièrement, nettoyer ses oreilles et couper ses griffes, avec le temps il ne verra plus ça comme un mauvais moment. Entraînez-le à se sociabiliser avec son environnement. C’est très important car jusqu’à ses 4-5 mois, c’est là qu’il va se sociabiliser avec le maximum de choses : bruits (camion, pétards…), personnes, types de nourriture (humide, sèche…) etc. L’éducation ne doit pas être mise de côté car elle va également participer à l’équilibre de votre chien et à sa bonne interaction avec le monde qui l’entoure.

 

Découvrez nos produits pour chiot

 

Une question ? Besoin d’un conseil pour trouver une alimentation adaptée à votre animal ? Notre équipe vous donne toutes ses astuces ! Envoyez votre demande via notre formulaire de contact.